Le Country Coordinating Mechanism (CCM)  Sénégal ou Instance de Coordination Nationale (ICN) est le cadre national de concertation, de dialogue, d’arbitrage entre tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des interventions financées par le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme.

Sa mission est de coordonner et superviser l’élaboration des propositions à soumettre au Fonds mondial, négocier avec le Fonds mondial les accords de subventions, désigner les récipiendaires principaux des subventions,   suivre la mise en œuvre et la clôture des subventions. Les décisions du CCM sont fondées sur les politiques, procédures et standards du fonds mondial en conformité avec les politiques, lois et règles administratives du pays.

Le CCM du Sénégal a été créé en février 2002. Son premier Acte officiel a été la signature des accords de subvention SN-102-G01-H-00 et SN-102-G02-M-00 le 28 février 2003, entre le Fonds mondial et el Sénégal.  Son Statut légal a été défini par Arrêté du  Ministère de la Santé No. 10.397 en date du 28 Novembre 2008 du Ministère de la Santé et de la Prévention, publié dans le Journal Officiel N° 6478 du Samedi 4 Juillet 2009.”

Les moyens de fonctionnement du CCM Sénégal sont mis à disposition par le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et par les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), notamment l’OMS, la Coopération française, la Coopération américaine et la Coopération japonaise. Le CCM dispose d’un Statut, d’un Règlement intérieur, d’un Manuel de Procédures cadre formel d’exécution des opérations qui fixe les règles de gestion de toutes les subventions qu’il reçoit.